Bilan du mois de mai – Prévisionnel du mois de juin!

LECTURES DU MOIS DE MAI

A cause des examens, le bilan lecture du mois de mai est plutôt… pauvre!

Seulement deux livres ont été chroniqués, il s’agit de:

  • Les Insoumis, d’Alexandra Bracken, un véritable coup de cœur: lire la chronique
  • The House of Sleep, de Jonathan Coe, une lecture un peu déstabilisante mais originale: lire la chronique
Alexandra Backen, Les Insoumis

Alexandra Backen, Les Insoumis

Jonathan Coe, Les Insoumis

Jonathan Coe, The House of Sleep

 .

 .

 .

 .

 .

 .

 .

LECTURES PREVUES POUR LE MOIS DE JUIN

  • L’univers à portée de main, Christophe Galfard
  • Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, Harper Lee
  • Les Vies Minuscules, Pierre Michon
  • Une vie de passions formidables, Luis Sepulveda
  • Arsène Lupin, Maurice Leblanc
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, Harper Lee

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, Harper Lee

L'univers à portée de main, Christophe Galfard

L’univers à portée de main, Christophe Galfard

Une vie de passions formidables, Luis Sepulveda
Une vie de passions formidables, Luis Sepulveda
Vies minuscules, PIerre Michon

Vies minuscules, Pierre Michon

 .
 .
 .
 .
 .
 .
 .
 .
 .
 .

SORTIES DU MOIS DE MAI

  • Nous sommes aussi allé voir A la poursuite de demain au cinéma. Ce site n’a pas pour habitude de faire des chroniques de cinéma, mais nous en dirons surement quelques mots ce mois-ci.
  • Enfin, la fin du mois de mai a été marquée par la salon du livre « Epoque » de Caen. De nombreux livres étaient exposés (romans, livres historiques en lien avec la ville de Caen, bandes dessinées, livres anciens…). Beaucoup d’auteurs étaient présents pour partager ce moment avec leurs lecteurs, et nous avons pu faire la connaissance de Christophe Galfard, qui sort cette semaine un nouveau livre intitulé L’univers à portée de main: une merveilleuse rencontre avec cet écrivain et scientifique, ancien élève de Stephen Hawking, qui a su garder une grande modestie et des yeux d’enfant émerveillé par l’univers.

La ville de Caen organisait également diverses conférences. Nous avons pu assister à un débat sur le roman noir, encadré par DOA, l’auteur de Pukhtu et des Citoyens clandestins, et son éditeur et responsable de la « Série Noire » de Gallimard, Aurélien Masson. Ce débat était l’occasion de revenir sur la définition du roman noir et de ses enjeux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s